Incipit , chapitre 1, madame Bovary, Flaubert, 1857, commentaire.

Contact:lescoursjulien@yahoo.fr

Incipit de Madame Bovary, Flaubert, 1857.

Le contenu de la page est désormais à sa nouvelle adresse :

http://lescoursjulien.com/incipit-chapitre-1-madame-bovary-flaubert-1857-commentaire

Flaubert, biographie simplifiée.

Flaubert (1821-1880)

Romancier français réaliste, contemporain de Baudelaire, Maupassant, Hugo.

Mouvement littéraire : réalisme.

Œuvres principales : Madame Bovary (1857), Salammbô (1862), L’Education sentimentale (1869), Trois contes (1877).

Le contenu de l’article a déménagé ici : http://lescoursjulien.com/flaubert-biographie-simplifiee

Est-il rien de plus vain qu’un songe mensonger , La vie est un songe, Chassignet, 1594, Le Mépris de la vie et consolation pour la mort. commentaire

Contact:lescoursjulien@yahoo.fr

La vie est un songe, Le Mépris de la vie et consolation contre la mort, 1594, J-B Chassignet.

La vie est un songe.

Le contenu de votre article est désormais à sa nouvelle adresse :

http://lescoursjulien.com/est-il-rien-de-plus-vain-quun-songe-mensonger-la-vie-est-un-songe-chassignet-1594-le-mepris-de-la-vie-et-consolation-pour-la-mort-commentaire

L’Ennemi, les Fleurs du mal, 1857, Baudelaire — Commentaire.

Contact:lescoursjulien@yahoo.fr

L’ennemi, Les Fleurs du mal, X, Baudelaire, 1857.

Ma jeunesse ne fut qu’un ténébreux orage,
Traversé çà et là par de brillants soleils ;
Le tonnerre et la pluie ont fait un tel ravage,
Qu’il reste en mon jardin bien peu de fruits vermeils.

(…)

Le contenu de l’article est désormais à sa nouvelle adresse : http://lescoursjulien.com/lennemi-les-fleurs-du-mal-1857-baudelaire-commentaire

Dom Juan, acte III (3), scène 2, « la scène du pauvre », Molière, 1665, commentaire.

Contact:lescoursjulien@yahoo.fr

DomJuan, Acte III (3), scène 2, « scène du pauvre », Molière, 1665.

Le contenu de l’article a été déplacé ici : http://lescoursjulien.com/dom-juan-acte-iii-3-scene-2-la-scene-du-pauvre-moliere-1665-commentaire

L’assomoir, incipit, chapitre 1, Zola, 1877, commentaire.

Contact:lescoursjulien@yahoo.fr

Incipit, L’assomoir, Emile Zola, 1877.

Gervaise avait attendu Lantier jusqu’à deux heures du matin. Puis, toute frissonnante d’être restée en camisole à l’air vif de la fenêtre, elle s’était assoupie, jetée en travers du lit, fiévreuse, les joues trempées de larmes.Depuis huit jours, au sortir du Veau à deux têtes, où ils mangeaient…

Le contenu de l’article a déménagé ici : http://lescoursjulien.com/lassomoir-incipit-chapitre-1-zola-1877-commentaire

Le discours du vieillard, supplément au voyage de Bougainville, chapitre 2, Diderot, 1796, commentaire.

Contact:lescoursjulien@yahoo.fr

Supplément au voyage de Bougainville, « le discours du vieillard », Diderot, 1796

« Pleurez, malheureux Tahitiens! pleurez; mais que ce soit de l’arrivée, et non du départ de ces hommes ambitieux et méchants… »

Le contenu de l’article a déménagé ici : http://lescoursjulien.com/les-adieux-du-vieillard-supplement-au-voyage-de-bougainville-chapitre-2-diderot-1796-commentaire