Paul et Virginie, passage de « la mort de Virginie » commentaire, Bernardin de Saint-Pierre, 1788.

Contact : lescoursjulien@yahoo.fr

Paul et Virginie, passage de la « mort de Virginie », Bernardin de Saint- Pierre, 1788.

Dans les balancements du vaisseau, ce qu’on craignait arriva. Les câbles de son avant rompirent, et comme il n’était plus retenu que par une seule aussière il fut jeté sur les rochers à une demi-encablure du rivage. Ce ne fut qu’un cri de douleur parmi nous. Paul allait s’élancer à la mer lorsque je le saisis par le bras : “ Mon fils, lui dis-je, voulez-vous périr ? – Que j’aille à son secours, s’écria-t-il, ou que je meure ! ”

(…)

Votre contenu a déménagé à sa nouvelle adresse : http://lescoursjulien.com/paul-et-virginie-passage-de-la-mort-de-virginie-commentaire-bernardin-de-saint-pierre-1788

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s