Paul et Virginie, passage de « la mort de Virginie » commentaire, Bernardin de Saint-Pierre, 1788.

Contact : lescoursjulien@yahoo.fr

Paul et Virginie, passage de la « mort de Virginie », Bernardin de Saint- Pierre, 1788.

Dans les balancements du vaisseau, ce qu’on craignait arriva. Les câbles de son avant rompirent, et comme il n’était plus retenu que par une seule aussière il fut jeté sur les rochers à une demi-encablure du rivage. Ce ne fut qu’un cri de douleur parmi nous. Paul allait s’élancer à la mer lorsque je le saisis par le bras : “ Mon fils, lui dis-je, voulez-vous périr ? – Que j’aille à son secours, s’écria-t-il, ou que je meure ! ”

(…)

Votre contenu a déménagé à sa nouvelle adresse : http://lescoursjulien.com/paul-et-virginie-passage-de-la-mort-de-virginie-commentaire-bernardin-de-saint-pierre-1788

on ne badine pas avec l’amour, acte II (2), scène V (5), 1834, Musset,

Contact:lescoursjulien@yahoo.fr

Acte II, scène V, On ne badine pas avec l’amour, Musset, 1834.


PERDICAN
Sais-tu ce que c’est que des nonnes, malheureuse fille ? Elles qui te représentent l’amour des hommes comme un mensonge, savent-elles qu’il y a pis encore, le mensonge de l’amour divin ?

(…)

Le contenu de cette page a été déplacé à sa nouvelle adresse : http://lescoursjulien.com/on-ne-badine-pas-avec-lamour-acte-ii-2-scene-v-5-1834-musset