Pantagruel, « lettre de Gargantua », chapitre VIII (8), Rabelais, 1532, commentaire.

Pantagruel, chapitre VIII(8), « Lettre de Gargantua », Rabelais, 1532.

C’est pourquoi, mon fils, je t’admoneste qu’emploies ta jeunesse à bien profiter en études et en vertus. Tu es à Paris, tu as ton précepteur Epistemon, dont l’un par vives et vocales instructions, l’autre par louables exemples, te peuvent endoctriner. J’entends et veux que tu apprennes les langues parfaitement: premièrement la Grecque, comme le veut Quintilien (…)

Votre article a déménagé à cette adresse : http://lescoursjulien.com/pantagruel-lettre-de-gargantua-chapitre-viii-8-rabelais-1532-commentaire

2 réflexions sur “Pantagruel, « lettre de Gargantua », chapitre VIII (8), Rabelais, 1532, commentaire.

    • Bonsoir,

      Tout d’abord merci pour le message.
      Cela ne m’a pas semblé utile dans le sens où généralement cette lettre est présentée comme un élément indépendant.
      De plus, comme je le signale, au début de chaque article, « ceci est une exemple, et non un modèle ».
      Ajout, réflexion, amélioration doivent venir enrichir ce canevas personnel, qui est, je l’espère, pédagogique et facile d’utilisation.
      Très bonne soirée Coline. Merci encore pour cette réflexion utile.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s